Pouvez-vous acheter de façon certaine si vous offrez le prix demandé?

16-06-15

Si vous offrez le prix de vente demandé figurant sur le site d’un agent immobilier, pouvez-vous être sûr de pouvoir effectivement acheter la maison ou l’appartement souhaité ? Immovlan.be donne l’explication …

Une maison, un appartement ou un terrain est offert à la vente sur un site à un prix déterminé. Vous êtes également prêt à l’acheter à ce prix. Dans ce cas, il ne suffit pas d’offrir le prix demandé pour être sûr de pouvoir effectivement acheter le bien.

Pourquoi est-ce ainsi ?

La publication d’un bien immobilier sur le site Internet où le bien est offert à la vente à un certain prix demandé ne constitue pas une offre ferme. C’est seulement une invitation aux acheteurs potentiels à faire leurs propres offres. Le vendeur n’est pas tenu par le prix auquel le bien est mis en vente.

Même si vous êtes un acheteur potentiel offrant le prix demandé, le vendeur peut toujours refuser de traiter avec vous. Il peut même vendre à quelqu’un d’autre à un prix supérieur, au même prix, voire à un prix inférieur.

Comment résoudre cette situation ?

Faites votre offre par écrit, même si vous offrez le prix total demandé. Si vous faites cela, limitez en tout cas votre offre dans le temps. Demandez au vendeur de prendre immédiatement position sur le prix et de vous dire s’il vous vendra ou non au prix demandé. Exigez que le compromis de vente privée soit établi dès que possible.

Faites au moins en sorte que le vendeur vous signe une promesse de vente. Jusqu’à cette signature, vous n’êtes pas sûr de pouvoir acheter la propriété.

Texte : Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.