L’Islande annule une partie des emprunts immobiliers des ménages.

28-11-14

annulation pret immobilier en Islande sur Immovlan.be

Si certains auraient parié qu’il ne s’agissait que d’une promesse électorale, le Premier ministre islandais, Sigmundur Davíd Gunnlaugsson, élu en 2013, a confirmé que le pays allait annuler une partie de la dette des ménages islandais qui avaient contracté des emprunts immobiliers avant la crise de 2008.

« Ces mesures contribueront à atténuer les effets de la crise de 2008 », a déclaré le Premier ministre, lundi 10 novembre, lors d’une conférence de presse.

Ainsi, les foyers islandais qui avaient souscrit des emprunts hypothécaires indexés sur l’inflation avant 2008 pourront bénéficier d’une annulation d’une partie de leur dette avec une limite maximale de 25 800 euros.

69 000 familles islandaises ont déjà demandé à pouvoir bénéficier de cette mesure et réduire en moyenne leurs mensualités de 13 à 14%, soit une réduction individuelle de 95 à 130 euros.

Le coût de cette mesure est estimé à 4.3% du PIB et le gouvernement islandais a prévu de la financer via une augmentation des taxes sur les actifs des banques mises en liquidation en 2008.

Le gouvernement islandais compte sur cette mesure pour stimuler la consommation et la croissance.

En 2012, il avait déjà annulé l’équivalent de 13% du PIB en prêts hypothécaires et en 2013, il avait encouragé ses concitoyens à accélérer le remboursement de leur prêt immobilier en réduisant la taxation des cotisations versées à leurs fonds de pension, lorsque celles-ci étaient utilisées pour anticiper le remboursement de leur emprunt.

source : Le Monde.
 


Retour aux nouvelles