12 conseils pour sécuriser la maison pour les enfants

20-01-16 - Immovlan.be

Rien ne peut vous préparer à la venue de votre premier enfant, ça c’est sûr. Par contre, ce que vous pouvez faire, c’est sécuriser votre maison pour lui. Sans vous laisser le temps de crier gare, le nourrisson partira à la découverte. Cette liste de conseils de sécurité pour votre maison n’est certainement pas exhaustive, mais c’est un bon début !

Huis kindveilig maken image

1. La ligne d’1 mètre

Les adultes voient tout d’une hauteur d’environ 1m 70. Pour les enfants, cette ligne se situe considérablement plus bas, à environ 1 mètre. Abordez donc la sécurité de votre maison d’un autre angle. S’il le faut, faites le tour de la chambre à quatre pattes et regardez bien autour de vous. Vous verrez qu’il y a beaucoup à sécuriser en dessous de la ligne d’1 mètre. Vous avez des doutes ? N’en doutez pas, les enfants sont bien plus inventifs que vous ne pourrez jamais le prévoir.

2. Nouvelles aptitudes = nouveaux dangers

Chaque phase de l’enfance est fascinante, mais apporte aussi son lot de nouveaux défis. Un nourrisson qui rampe voit le monde autrement qu’un bambin qui marche. Réexaminer donc régulièrement votre maison à l’aune de nouveaux dangers et gardez à l’esprit les aptitudes récemment acquises par votre enfant.

3. La cuisine = terrain interdit

Gardez les petits enfants hors de la cuisine. Placez une barrière, tracez une ligne sur le sol qu’ils ne peuvent pas traverser et imposer cette limite dès les premiers jours. Dans la cuisine, les risques sont omniprésents, assurément pendant la cuisson.

4. Électricité

Le danger des prises et dominos va de soi. Les petites boîtes blanches dans le mur sont irrésistibles et parfaitement à hauteur de l’enfant. Sécurisez-les avec de petits caches en plastique. Mais n’oubliez surtout pas non plus les câbles d’électricité. Ces câbles sont le plus souvent reliés à un appareil lourd ou une lampe. Les tout-petits tirent volontiers sur tout et font parfois tomber l’objet.

5. Plantes

Cette plante sympa que vous avez reçue un jour de votre tante mais dont vous n’avez aucune idée de ce qu’elle est exactement ? Vérifiez au moins une fois sa composition et éliminez-la si elle est vénéneuse. Le risque est grand de devoir bientôt appeler le centre antipoison, parce que votre enfant y a goûté. Voici déjà un lien avec les principaux périls verts et quelques tuyaux utiles .

Pensez-y : La phrase “Les baies rouges, maman, on peut en manger?” mérite d’être traduite par : “Je viens de mettre une de ces baies rouges dans ma bouche, je vais mourir maintenant ?”

6. Escaliers et balustrades

L’escalier est dangereux à tout âge :

  • Les tout-petits n’en voit pas la profondeur et rampent carrément à travers.
  • S’ils peuvent marcher, cela ne veut pas dire qu’ils peuvent franchir une marche.
  • Plus tard lorsqu’ils grandissent, jouer sur l’escalier devient tout à coup très intéressant.

Veillez donc à placer des barrières devant l’escalier, y compris chez grand-père et grand-mère. Ils ne peuvent pas résister non plus à passer leur tête à travers les barreaux des balustrades, pour s’y retrouver coincés.

7. Portes et fenêtres

Les portes intérieures peuvent faire très mal aux petits doigts et orteils. Quant aux portes extérieures, il vaut mieux les verrouiller tout comme les fenêtres. Il n’y rien d’amusant à regarder votre enfant à partir du jardin en train de se tenir soudainement debout dans l’embrasure d’une fenêtre.

8. Armoires et mobilier

Il vous faut fixer les armoires et bibliothèques au mur avec une équerre. Un jour viendra de toute façon où il l’escaladera. Mieux vaut déterminer le contenu des armoires selon la règle d’1 mètre : les produits dangereux et fragiles vont sur une étagère supérieure. Si cela ne marche pas, vous pouvez aussi placer des serrures sur les armoires. Vous pouvez coller des protections arrondies sur les angles aigus de la table du salon par exemple.

9. Poêles, feu ouvert et barbecue

Il faut protéger d’une barrière le poêle, le feu ouvert et le barbecue. Même s’ils se rendent compte du danger, le risque existe qu’ils tombent dessus en jouant.

10. L’eau

Les étangs, les piscines mais aussi les citernes et les puits méritent un examen approfondi. Faites aussi attention au robinet d’eau chaude dans la baignoire ou dans l’évier. L’eau à 60 C° peut provoquer de graves brûlures. Après l’usage, replacez le robinet toujours en position eau froide et laissez l’eau chaude s’écouler du tuyau.

11. Boutons poussoirs

Les petits boutons poussoirs avec voyants lumineux sont irrésistibles pour les tout-petits. Ils ne peuvent pas s’empêcher de pousser dessus. C’est parfois sans aucun danger, mais il arrive qu’ils allument un appareil sans le vouloir. Si vous le couvrez d’une bande adhésive noire, le bouton devient bien moins intéressant.

12. Premiers secours

Vous ne pouvez jamais éliminer tous les dangers. Par conséquent :

  • Gardez une trousse de secours chez vous, avec des produits adaptés aux enfants.
  • Veillez à avoir assez de pansements et de désinfectants.
  • Gardez toujours une poche à glace dans le congélateur.
  • Affichez le numéro du centre antipoison dans la cuisine : 070/245 245

Grâce à ces sites de la Croix Rouge et du centre antipoison, vous pouvez déjà vous familiariser aux premiers secours.

Texte : Vera Vandervelde

Lire aussi :


Retour aux nouvelles