Construire seul une maison… en 10 jours?!

Construire une maison tout seul en 10 jours ? C’est possible. Structurez est un système modulaire de construction à ossature en bois qui est débarqué du Japon et est devenu disponible depuis peu en Belgique. L’heure est venue de nous y attarder…

 

Qu’est-ce que c’est ?

 
Structurez est une ossature en bois – un kit sur mesure composé de poutres, de colonnes et de connecteurs. Vous montez le tout avec une telle facilité qu’un géant suédois du meuble bien connu en deviendrait vert de jalousie, et ceci au rythme de pas moins de 15 m² par jour et par personne.
 
En 10 jours, vous aurez donc bâti une maison de taille moyenne seul et de vos propres mains. “Plus encore”, dit Eric Van de Heyning de Structurez: “Vous aurez construit une maison démontable.“ Et en effet, vous pouvez démonter les maisons Structurez après usage et les remonter quelque part ailleurs. La “maison recyclable” es t une réalité ! 
 

Comment ça marche ?

 
“Comme pour une construction classique à ossature en bois, vous allez trouver le fabricant avec le plan de l’architecte. Le fabricant fait les poutres et les colonnes préfabriquées sur mesure d’après votre plan. Le chantier doit reposer sur une dalle de fondation terminée à 100 %. Vous recevez un plan de construction détaillé par étage et tout est soigneusement numéroté. L’idéal est de construire une maison Structurez avec une équipe de 5 personnes, alors cela avance bien plus vite. Pas besoin d’outils, un marteau suffit. Il est néanmoins pratique d’avoir une petite grue sur le chantier, vu que les poutres peuvent être plutôt lourdes à porter”, prévient Eric.  
 
 
 

Vous pouvez tout construire avec cela ?

 
“Grâce aux connecteurs d’acier et aux poutres lamellées-collées, nous pouvons facilement monter 6 étages. En comparaison avec une ossature en bois classique, c’est tout à fait exceptionnel.”, dit Eric. “Grâce au bois lamellé, le système peut aussi supporter des travées plus grandes qu’une ossature classique en bois”, affirme encore le fabricant.
 
Lorsque je pose des questions sur la flexibilité du système en cas de transformations, nous nous heurtons aux inconvénients bien connus de la construction modulaire : “Vous ne pouvez pas en faire des structures rondes et il n’est pas toujours simple d’intégrer le système dans un aménagement qui se rattache à des travaux de construction qui ne sont pas droits.”, indique Eric. 
 
Pieter Van Gelder, un architecte qui a réalisé un aménagement de kots étudiants à Louvain à l’aide du système Structurez, abonde pleinement dans ce sens : “La rigidité du système rend difficile la réalisation d’ajustements sur place, mais il présente des avantages très clairs par ailleurs.” Il recommande à chacun de vérifier projet par projet s’il serait avantageux ou non de construire avec ce système. C’est en tout cas rapide selon lui.
 

Quels sont les avantages et les inconvénients des constructions en bois ?

 
En Amérique, en Scandinavie, mais aussi dans le sud, c’est un mode de construction très prisé, mais la Belgique ne s’est jamais vraiment laissée séduire,… L’ossature en bois présente néanmoins des avantages clairs. 
 
Alors quelle est la meilleure construction ? En bois ou traditionnelle ?
 
Je suis allé éclairer ma lanterne auprès de l’architecte Hans Bergen de Tessenderlo et il s’est avéré,… que rien n’est jamais tout à fait noir ou blanc. Nous déclinons pour vous ci-après les avantages et les inconvénients.
 

Les avantages

Le prix : Une construction en bois est souvent meilleur marché que la traditionnelle, mais ce n’est certainement pas toujours le cas. Lors du calcul du prix, tenez compte des investissements supplémentaires en isolation contre le froid et le bruit et des économies sur les coûts indirects. Le chef de chantier et le coordinateur de sécurité doivent par ex. prester bien moins d’heures vu que la construction en chantier va plus vite.
 
La vitesse : Construire avec une ossature de bois va plus vite qu’une construction traditionnelle. N’oubliez toutefois pas la durée de la préparation de l’ossature de bois en atelier, qui peut prendre jusqu’à quelques mois. Une fois les pièces sur place toutefois, l’exécution a lieu à un rythme accéléré.
 
Chantier sec : Vu qu’il n’y a pas besoin d’eau pour construire en bois, vous avez un chantier sec. Cela rend le travail franchement plus agréable.
 
Matériau écologique : Le bois est un matériau de construction écologiquement responsable.
 

Les inconvénients

Inertie thermique : Un phénomène que nous reconnaissons tous : la fraîcheur délicieuse d’une petite église pittoresque au milieu d’une place méditerranéenne inondée de soleil. La masse des moellons de la petite église absorbe la chaleur solaire et donne une fraîcheur exquise à l’intérieur. Les constructions en bois ont une masse bien moins importante que celles en pierre et vous allez sentir la différence. Le bois n’a pas la capacité d’absorber beaucoup de chaleur et de bruit. Vous pouvez compenser cela en partie par une isolation additionnelle, mais il reste difficile d’égaler la sensation naturelle de la pierre.
 
Etanchéité à l’air : Il reste plus facilement des fissures dans une construction en bois.  Ce n’est donc pas simple de bâtir complètement étanche à l’air. Mais cette étanchéité est-elle bien indispensable ?
 
Ajustements imprévus : Un maçon confronté à une erreur de mesure de l’architecte peut souvent la rectifier lui-même. Lorsque vous avez affaire à une structure préfabriquée, il est plus difficile d’improviser une correction et le résultat peut être vilain. 
 
 
 

Alors que choisir ? Bois ou pierre ? 

 
Vous devez soigneusement peser les avantages et inconvénients, projet par projet. Ce qui vous a convenu parfaitement peut complètement foirer chez votre voisin. Donc calculer, mesurer, et tout bien considérer avant de choisir.
 

 
 
 
Texte : Vera Vandervelde
 
 
 

Retour aux nouvelles