Wallonie : doublement de l’abattement fiscal pour les primo-acquéreurs !

24/11/2022

On le sait, c’est une tendance qui dure depuis quelques années maintenant, l’achat d’un bien immobilier coûte cher. Très cher. Au point de rendre l’accès à la propriété particulièrement délicat pour les jeunes et les personnes à faible revenu. Le gouvernement wallon veut changer la donne avec un doublement de l’abattement fiscal pour les primo-acquéreurs, sur les droits d’enregistrement.

Alex Vasey

Depuis 2018, en droits d’enregistrement, les primo-acquéreurs bénéficient d’un abattement qui s’élève à 20.000 euros, ce qui représente un gain net de 2.500 euros pour les 25.000 ménages qui en ont bénéficié. L’avant-projet de décret prévoit le doublement de cet abattement qui s’élèvera désormais à 40.000 euros pour les biens jusqu’à 350.000 euros, permettant d’obtenir un avantage fiscal réel pouvant aller jusqu’à 5.000 euros pour un bien soumis au taux normal d’enregistrement de 12,5%.

Les biens compris entre 350.000 et 500.000 euros bénéficieront pour leur part d’un avantage dégressif tandis que ceux dépassant les 500.000 euros conserveront l’abattement actuel de 20.000 euros.

Quid des terrains et des constructions neuves ?

Quant à l’abattement pour un terrain à bâtir ou une habitation en construction ou sur plan, les bornes de valeurs seront réduites de moitié, avec un abattement de 40.000 euros pour les acquisitions allant jusqu’à 175.000 euros et de 20.000 euros pour celles de plus de 250.000 euros, a détaillé le ministre wallon du Budget, Adrein Dolimont.