Elle a vécu un an sans chauffage, ni eau chaude : “une erreur d’encodage” !

24/06/2022

C’est une histoire absolument abracadabrante qui nous vient de Rocourt, en périphérie liégeoise. Cela va bientôt faire un an que Jocelyne, 58 ans, vit sans eau chaude, ni chauffage dans sa maison…

Sudpresse a détaillé le quotidien invraisemblable de Jocelyne, 58 ans, qui a récemment emménagé et rénové une vieille maison familiale pour y vivre avec sa mère de 92 ans. Si les rénovations se déroulent relativement bien, il en va autrement au sujet du chauffage : « le 12 juillet 2021, soit il y a presqu’un an, j’introduisais une demande de raccordement au gaz naturel pour la maison. Il me sert pour le chauffage et l’eau chaude », explique-t-elle à nos collègues…

La suite de la procédure se fit normalement, avec le passage d’un agent pour l’évaluation des travaux, le payement des travaux, la réception du code EAN, l’inscription auprès d’un fournisseur… Et puis plus rien ! Le temps passe, l’hiver arrive, Jocelyne fait face à un quotidien éprouvant : « pour me laver, je fais chauffer de l’eau dans une bouilloire, que je verse ensuite dans un petit bassin. Pour la chaleur, j’ai acheté des petits radiateurs électriques d’appoint… », explique-t-elle. Quant à sa mère, elle fut placée en maison de repos !

Ses nombreux coups de fil au gestionnaire Resa se terminent inlassablement par une réponse des standardistes qui lui promettent de relancer le dossier… Contactée par Sudpresse, Resa explique qu’il y a eu « un souci d’encodage dans ce dossier. […] cette demande a dû passer par notre bureau d’études, complètement dépassé à cause des inondations. » Après le coup de fil de Sudpresse, la situation semble s’être débloquée, « avec une date précise de réalisation des travaux qui ne devraient plus trop tarder. »