Quelles sont les déductions fiscales sur un prêt hypothécaire en Belgique ?

23/06/2022

Selon votre situation, la région et l’année de conclusion de votre prêt hypothécaire, vous pouvez bénéficier de déductions fiscales en Belgique. Mais de quelles déductions s’agit-il et comment y prétendre ?

Quelles déductions selon la région ?

Actuellement en Belgique, la Wallonie est la seule région qui permet encore de bénéficier d’une déduction fiscale sur les prêts hypothécaires. Pour les prêts contractés depuis 2016, vous aurez droit à un chèque habitat valable pour une durée de 20 ans.

Les emprunts souscrits entre 2005 et 2015 permettent d’avoir un bonus logement et pour ceux qui datent d’avant 2005, le régime applicable sera l’ancien régime concernant les prêts hypothécaires.

Pour les logements situés à Bruxelles et en Flandres par contre, il n’est plus possible de bénéficier d’une déduction fiscale depuis respectivement le 1er janvier 2017 et le 1er janvier 2020.

Important : si votre prêt a été contracté avant 2017 (entre 2005 et 2016) à Bruxelles, vous pouvez toujours prétendre au bonus logement ou au bénéfice de l’ancien régime fiscal pour des emprunts souscrits avant 2005.

En Flandre, vous aurez droit à cet avantage fiscal si vous avez signé votre prêt entre 2005 et 2019 et à l’ancien régime fiscal s’il date d’avant 2005.

Pour en savoir plus sur les déductions fiscales auxquelles il était possible de prétendre et le montant selon votre situation, consultez cet article : Quelles sont les déductions d’impôts pour un prêt hypothécaire ?

À quel montant prétendre pour une déduction fiscale ?

Le montant de la réduction d’impôts va dépendre de plusieurs facteurs : vos revenus, votre situation, le lieu de localisation du bien, l’année de souscription du prêt, etc.

  • En Wallonie, il sera par exemple égal à 1 520 € si vos revenus sont inférieurs à 21 000 € avec une majoration de 125 € par enfant à charge pour un prêt souscrit depuis 2016. En 2015, le montant était de 1 252 € et de 1 565 € entre 2005 et 2015.
  • À Bruxelles, le montant s’élève à 1 476 € pour les emprunts entre 2015 et 2016 et à 1 640 € entre 2005 et 2014. Il n’existe à ce jour aucune déduction fiscale pour les prêts octroyés après 2016.
  • En Flandres, vous aurez droit à 608 € pour les premiers emprunts contractés entre 2016 et 2019, à 944 € pour ceux qui datent de 2015 et 1 560 € pour les prêts entre 2005 et 2014. Il n’existe à ce jour aucune déduction fiscale pour les prêts octroyés après 2019.

Quid de l’assurance solde restant dû ? Cette prime peut s’ajouter au montant de base si vous êtes déjà bénéficiaire d’une déduction fiscale. Mais un plafond sera défini au préalable. La réduction d’impôt ne peut pas aller au-delà de 317,5 €.

Quelles déductions fiscales pour un investissement locatif ?

Pour un investissement locatif, vous avez droit au régime fédéral de l’épargne à long terme avec comme avantages : un montant de base maximal de 2 350 € et une réduction d’impôt à hauteur de 30 % (705 €) tant que vous répondez aux conditions d’éligibilité aux déductions fiscales. Mais cet avantage fiscal n’est pas cumulable avec les autres avantages régionaux.

Les déductions fiscales sont des réductions d’impôt auxquelles peuvent bénéficier certains souscripteurs de prêts hypothécaires. Seule la Wallonie continue à proposer ces avantages fiscaux sur les nouveaux emprunts. Mais si vous en avez contracté un avant 2017 ou 2020 en Flandres ou à Bruxelles, vous pouvez continuer à toucher ces aides.