L’immobilier s’envole à des niveaux historiques dans ce pays voisin !

10/01/2022

On vous en aura parlé à de multiples reprises : la crise du coronavirus a fait flamber l’immobilier ! Notez que la Belgique est loin d’être la seule concernée par cette folle hausse des prix… La Grande-Bretagne connaît une hausse fulgurante également !

Nick Fewings

Les prix des maisons au Royaume-Uni ont progressé de 23.902 livres en moyenne en 2021, à 254.822 livres (plus de 303.000 euros). Il s’agit de la plus forte hausse enregistrée en un an, a indiqué la banque Nationwide Building Society. Les prix sont désormais 16% plus élevés qu’avant le début de la crise sanitaire. Sur les 11 premiers mois de 2021, le nombre de transactions a progressé de 30% par rapport à 2019.

Comme partout depuis l’arrivée du coronavirus, la demande pour des logements plus grands explose. En outre, un moratoire sur les taxes liées aux transactions pour soutenir le secteur immobilier a encore dopé le marché. Au Pays de Galles, la hausse des prix de 15,8% est la plus forte depuis les premières statistiques enregistrées en 1973. Les régions touristiques comme celles de Cornwall (sud-ouest de l’Angleterre) ne font pas exception, avec une croissance de 11,5%.