Radon : attention danger !

12/10/2021

Comme chaque année à la même époque, l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) mène une campagne baptisée “Action Radon”. Mais qu’est-ce donc que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif provenant de l’uranium présent dans le sol et les roches. En Belgique, il se retrouve dans le sous-sol en quantités variables, selon les caractéristiques géologiques, et principalement dans le sud du pays.

Du radon chez vous ?

Depuis le sous-sol, le radon peut s’infiltrer dans tout type de bâtiment : maison, bureau, école,… Rien ne l’arrête ! Le radon est à même de pénétrer dans toute construction par les fissures du sol, les joints entre les parois, les fissures des murs et de la dalle, le vide ventilé et la cave, les équipements sanitaires, les approvisionnements d’eau ou encore par l’air extérieur.

Certaines constructions laissent plus facilement pénétrer le radon en provenance du sous-sol.

Cela dépendra en fait de l’étanchéité de la dalle comme du type de construction. De plus, dans certains cas, les matériaux de construction peuvent libérer eux-mêmes du radon, mais en quantité bien moindre que le sous-sol…

Ventilez vos locaux !

À l’air libre, le radon est vite dilué. Par contre, dans un lieu clos comme une maison, un garage ou un entrepôt, il peut rapidement se concentrer en quantités importantes. C’est particulièrement le cas lorsque les locaux ne sont pas convenablement ventilés.

L’AFCN vous permet de découvrir quel est le taux de radon dans votre commune, en cliquant sur ce lien. Vous pouvez également commander un test radon sur ce site si vous voulez connaître le taux de ce gaz dans votre habitation : www.actionradon.be. Le relevé doit s’effectuer sur une période de trois mois, dans une fourchette située entre octobre et avril.

Quel risque représente le radon pour la santé ?

Le radon irradie les tissus pulmonaires, ce qui peut provoquer le cancer du poumon. Le risque de développer un cancer de ce type dépend de deux choses : le taux de radon qu’il y a chez vous et le temps que vous passez à l’intérieur de votre maison. Plus la concentration de radon dans un local est élevée et plus le temps passé à l’intérieur de ce local est important, plus le risque de cancer augmente. Si vous fumez, le risque est encore plus grand !

Vous envisagez de faire construire dans une région exposée ?

Si vous envisagez de construire, vous pouvez prendre des actions préventives. Les méthodes pour réduire la concentration en radon sont les mêmes pour les nouvelles constructions que pour les constructions existantes. Elles sont néanmoins plus faciles à mettre en œuvre pendant la construction qu’après. Si vous construisez dans une région exposée, il est recommandé de réaliser une série d’actions préventives. Parlez-en à votre architecte !