Mila : “On était super excitées sur cette magnifique terrasse”

14/09/2021

L’autre jour, une amie m’avait donné rendez-vous dans un restau que je ne connaissais pas. Et j’ai découvert une terrasse pleine de charme à la déco végétale des plus élégantes.

Les murs étaient couverts de lierre tout partout et de grands cadres argentés avaient été disposés à intervalles réguliers sur le feuillage. Du vert, à l’intérieur et à l’extérieur des cadres. Des feuilles exposées comme une œuvre d’art. Et franchement, ça claquait.

Pour parfaire le tableau, des appliques faites d’acier et de verre avaient été accrochées au centre du lierre encadré. Les ampoules étaient bien visibles et leur lumière se reflétait sur les parois de verre. C’était doux et chic. Du simple sophistiqué. Ou du sophistiqué simple.

Et chez moi ?

Comme toujours, je me suis dit que je voudrais faire pareil chez moi. Mais comme toujours aussi, je me suis dit que ça ne donnerait pas aussi bien dans mon jardin. Les murs de ma palissade, bien que recouverts de lierre eux aussi, sont trop peu hauts. Je devrais du coup mettre des cadres plus petits et le rendu ne serait moins élancé. Plus racrapoté. Plus ridicule. Un peu comme quand on flashe sur une tenue dans un catalogue, qu’on la commande et qu’on finit déçue, devant le miroir : ce qui faisait des jambes de star à la fille du magazine nous fait ressembler à un petit pot de tabac.

J’étais tellement sous le charme que j’ai fait une photo, rien que pour vous. Pour vous montrer. Mon amie a rigolé : elle s’était faite jolie, elle aussi. Et voilà que je photographiais du lierre plutôt que ses yeux de biche.

Romantique je suis et j’assume !

J’avoue. Rien ne me plaît plus que les terrasses romantiques. Trois arbres étaient au centre de l’espace. Disposés l’un à côté de l’autre. Une guirlande de lumières blanches faisait le trait d’union entre eux. Un classique mais qui me plaît toujours autant parce qu’il transforme n’importe quel endroit en lieu de fête.

D’ailleurs, en parlant de fiesta… il s’est passé un truc.

Alors qu’on papotait, les lumières se sont éteintes et un serveur a apporté un gâteau sur lequel une bougie lançait des étincelles. On a eu droit à la traditionnelle chanson d’anniversaire. Ce fut un instantané super joyeux. On a tapé dans les mains, et bien ri. On s’est tellement excitées pour l’anniversaire d’un inconnu qu’on s’est dit qu’on était vraiment trop en manque de fêtes. Et c’est comme ça que c’est venu : on allait organiser une méga teuf nous aussi, pour rattraper les anniversaires « made in covid » passés à la trappe.

Et vous savez quoi ? On a décidé qu’il y aurait du lierre, des encadrés argentés, des lumières tamisées et une guirlande lumineuse. Yepaaa !