Ampoules : voici ce que signifie le nouveau classement !

10/09/2021

Il y a quelques semaines, les gros électroménagers et les téléviseurs voyaient leur label énergétique modifié. C’est aujourd’hui au tour des ampoules, avec une nouvelle signalétique qui traduit plus clairement leur efficacité énergétique.

Depuis ce 1er septembre, de nouvelles étiquettes ont fait leur apparition sur l’emballage des ampoules. Une signalétique inédite qui est là pour éclairer le consommateur sur les performances énergétiques des accessoires d’éclairage. Et comme pour les électroménagers et les télévisions, une nouvelle échelle, plus stricte, est désormais utilisée afin de renforcer le degré d’exigence quant aux performances des lampes.

Précédemment, on pouvait compter sur une échelle relativement basique, cumulant des + après la lettre A. Un système qui, avec la généralisation des ampoules LED, éprouvait quelques difficultés à traduire les gains en efficience des derniers modèles. De quoi du même coup brouiller les pistes auprès des consommateurs en quête d’une ampoule performante.

Quoi de neuf ?

Concrètement, les + sont passés à la trappe sur les nouvelles étiquettes, tandis qu’apparaît un petit éclair accolé au titre ENERG. Mais ce qui est désormais disponible et qui devrait grandement faciliter votre choix n’est autre qu’un code QR qui permet d’avoir accès, en ligne, à toutes les caractéristiques du produit grâce à une base de données européenne.

Enfin, bon à savoir, la consommation annuelle est désormais toujours représentée en kWh pour 1.000 heures d’utilisation. Ce nouvel étiquetage concerne toutes les ampoules, ainsi que les spots et autres accessoires nomades qui se fixent sur une lampe. Les luminaires ou appliques qui intègrent une source lumineuse non remplaçable ne sont par contre pas concernés.

Notez enfin qu’il faudra un peu de temps au secteur pour uniformiser cet étiquetage. Ne vous étonnez donc pas si vous constatez que des anciennes et des nouvelles étiquettes coexistent. Les stocks d’ampoules plus anciennes peuvent en effet être écoulés jusqu’au 28 février 2023.