Pourquoi les investisseurs étrangers sont-ils attirés par l’immobilier belge ?

04-05-21

En effet, nombreux sont les investisseurs étrangers à être attirés par l’immobilier belge. Quel type de bien ? Pourquoi ? C’est ce que le dernier rapport du consultant en immobilier JLL nous apprend.

C’est principalement le secteur « Living » qui intéresse les investisseurs. Ce secteur englobe :

  • les logements multifamiliaux
  • les logements pour personnes âgées
  • les chambres d’étudiants

Les raisons de cet intérêt massif sont “évidentes”, d’après JLL.

  • La maitrise du risque: durant les confinements : les propriétaires ont subi peu ou pas de pertes de loyers.
  • Une demande constante voire croissante pour certains segments, comme les nouveaux logements multifamiliaux dans les grandes agglomérations où il existe un marché du travail et un bon réseau de transports en commun.
  • L’augmentation des loyers joue également un rôle important dans cette explication. Les prix des loyers, en particulier ceux des appartements neufs à faible consommation énergétique, ont grimpé en 2020 et ce, à un rythme qui dépasse largement l’inflation.

Ce rapport s’est penché sur 4 grandes villes qui semblent attirer de plus en plus d’investisseurs en raison de leur population, de leur localisation, de leur réseau de transport actuel et futur ainsi qu’en raison de la présence d’un potentiel de reconversion de bâtiments anciens de centre-ville. Voici les loyers moyens par m² sur ces 4 grandes villes :

  • Bruxelles: 13,3 euros
  • Gand: 13,2 euros
  • Anvers: 11,02 euros
  • Liège: 9,31 euros

JLL estime que les loyers des appartements neufs sont de 15% à 25% supérieurs à la moyenne. Ce constat s’explique par des coûts de construction et d’investissement plus élevés, une demande plus forte et une offre limitée dans ce segment de marché.


Retour aux nouvelles