VIP Immobilier : Une agence également tournée vers le… patrimoine de sa ville

03-05-21

Le patrimoine d’une ville, c’est ce qui fait sa richesse, sa diversité mais aussi son âme. Ces chefs-d’œuvre sont hélas en péril… Comment une agence immobilière peut-elle tenter ce grand écart public-privé ?

D’emblée, Kelly de VIP Immobilier pointe le problème du doigt : « les services publics ont de moins en moins de moyens pour subvenir à la rénovation et donc à la conservation de ce patrimoine. C’est là où nous on intervient ». Concrètement, VIP Immobilier se met en quête de profils privés prêts à investir dans ce patrimoine pour lui redonner sa gloire d’antan.

Touchée et sensibilisée par sa ville, Kelly la décrit ainsi : « Tournai est une ville d’art et ce, depuis toujours […] elle souffre néanmoins de sa petite taille ». Le somptueux patrimoine immobilier de la ville est donc en péril. Un péril que Kelly arrive toutefois à écarter : « grâce aux privés et aux investisseurs, on arrive à rénover notre ville ».

Le patrimoine, est-il un bien commun ?

Qui doit s’occuper du patrimoine lorsque la ville est à bout de moyens ? « Le patrimoine appartient à tout le monde, c’est une sorte d’ADN qui se transmet de génération en génération. Ce patrimoine est local et qui dit local, dit durable. Sauf que si l’on ne fait rien, ce patrimoine est voué à disparaître et ça, c’est à nous d’y contrer. »

Un exemple concret

Jacky Legge, conservateur du musée du folklore et des Imaginaires de Tournai, nous fait visiter un bâtiment de la ville. A l’origine de ce dernier, un nom : Henry Lacoste, un architecte « art-déco parmi les plus importants du pays », détaille Jacky. « C’est quelqu’un qui mixte les styles », ce qui se confirme par le bâtiment : une façade baroque mais des briques latérales inspirées par le style néerlandais. « Et pourtant, on le reconnaît à chaque fois ». Tournai détient plusieurs constructions importantes de ce même architecte.

A l’intérieur du bâtiment, bien avant que cela ne devienne une mode, voire une tendance, Henry Lacoste s’inspire de l’univers industriel pour créer des lustres. Ces lustres, magnifiques, témoignent du génie artistique de l’architecte. Ces lustres, vous pourrez bientôt les admirer : le propriétaire du bâtiment vient d’en faire don au musée du folklore et des Imaginaires : « on a là une relation public-privé qui est magnifique » s’enthousiasme Jacky !


Retour aux nouvelles