Les 3 dangers du télétravail : « les consultations explosent ! »

19-11-20

Travailler 8 heures par jour depuis la maison, cela ne s’improvise pas ! Nicolas, un médecin généraliste, confie d’ailleurs à Sudpresse que les consultations médicales explosent en ce moment !

Photo by Bench Accounting on Unsplash

1.    Les douleurs musculaires, les tendinites…

Depuis le début du confinement, un nombre croissant de personnes consulte en effet ce médecin généraliste pour « des maux de dos, des douleurs dans les épaules ou encore des tendinites au niveau du poignet ». Le médecin pointe du doigt l’équipement inadapté de ces télétravailleurs : table trop basse, petit écran, chaise inadaptée… Tout cela implique de mauvaises postures qui « peuvent avoir un impact important sur notre corps, à court ou long terme »…

Le télétravail allant certainement se poursuivre au-delà de l’épidémie, Nicolas rappelle donc qu’ « un bon bureau et une bonne chaise sont donc des achats essentiels ». Et surtout, il supplie les télétravailleurs : « par pitié, arrêtez de travailler dans votre lit ou votre canapé ! »

2.    Les acouphènes, les douleurs aux oreilles…

Autre problème, et plus inattendu celui-là, celui du… bruit ! En effet, certains télétravailleurs sont confrontés à un environnement bruyant dont ils essayent de s’isoler via un casque audio. Dans les colonnes de Sudpresse, un ORL explique qu’il « a de plus en plus de personnes qui se plaignent de douleurs aux oreilles, d’acouphènes et de fatigue. Cela est en partie dû à l’usage d’un casque, d’écouteurs ou d’un volume élevé lors d’appels téléphoniques ou de réunion. »

3.    Sécheresse oculaire, migraines…

En télétravail, les yeux sont extrêmement sollicités : sur le fil de la journée, les yeux passent de l’ordinateur au téléphone, pour souvent finir devant la télévision. « Tout cela engendre des douleurs oculaires, une vision trouble, des migraines, une sécheresse oculaire, des troubles du sommeil… Pour les éviter, je conseille de lever des yeux de son écran toutes les 15 minutes, de mettre des gouttes, d’installer des applications qui limitent le temps d’écran surtout pour les enfants et de passer 30 minutes chaque jour à l’extérieur », explique David, un ophtalmologue à Sudpresse.


Retour aux nouvelles