Coronavirus : Chauffage et climatisation faciliteraient-ils sa propagation ?

16-10-20

De nombreux experts tirent la sonnette d’alarme ! Selon eux, la majorité des systèmes de chauffage de type CVC (pour chauffage, ventilation et climatisation), qui équipent bon nombre d’immeubles de bureaux, de bâtiments publics, d’écoles, de cinémas ou encore de salles de spectacle, ne permettraient pas de barrer la route au coronavirus.

Certains spécialistes vont même jusqu’à affirmer que ces systèmes CVC pourraient contribuer à sa propagation à grande échelle ! Pour la société Vinçotte, basée à Vilvorde et qui est leader du marché en Belgique dans le secteur de l’entretien, des tests, inspections et certifications de ce type de systèmes, si les entreprises et collectivités veulent assurer la santé de leurs collaborateurs et plus largement du grand public, il est impératif d’analyser les zones vulnérables sur le lieu concerné et de procéder au plus vite à des ajustements des systèmes en place afin de contrecarrer la propagation des virus.

A l’heure actuelle, les locataires ainsi que les propriétaires d’immeubles ne sont contraints de faire inspecter leurs installations de chauffage et de climatisation que pour prévenir les fuites et s’assurer de leur efficacité en termes énergétiques. La question sanitaire n’est, pour l’heure, pas encore prise en compte. Dans le monde de l’entreprise mais aussi des institutions publiques, la donne devrait néanmoins changer rapidement, notamment sous la pression des conseillers en prévention, des responsables santé et plus largement des représentants du personnel. Tous sont, à juste titre, de plus en plus sensibles à cette question !


Retour aux nouvelles