Voici l’avenir du home-cinéma : « Les gouttes semblent vraiment tomber du plafond ! »

13-09-20

Depuis sa démocratisation et son arrivée dans les salons au début des années 90, le home-cinéma n’a plus vraiment évolué. Mais la donne pourrait bien changer grâce au Dolby Atmos. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Brian “Woody” Stout (@woodys_soundup) le

Depuis près de 30 ans, le home-cinéma se base sur le format audio multicanal 5.1 (cinq enceintes et un caisson de grave) mis au point par les laboratoires Dolby. Deux évolutions mineures ont eu lieu dans l’intervalle : l’apparition du Dolby Digital EX en 1999 (6.1) puis du Dolby True HD en 2000 (7.1). Des mises à jour qui n’ont jamais concerné que le nombre de canaux disposés autour du spectateur ainsi que la résolution prise en charge.

Une petite révolution nommée Atmos

La dernière création du célèbre laboratoire Dolby, c’est une piste audio inédite qui répond au nom d’Atmos. Grâce à celle-ci, le spectateur bénéficie d’une bien meilleure immersion sonore, grâce à un rendu tridimensionnel plus réaliste qui améliore l’ambiance à l’oreille et qui localise plus précisément les objets tant statiques qu’en mouvement, qu’ils apparaissent à l’écran ou qu’ils soient hors champ. Avec Atmos, plusieurs objets audio sont gérés indépendamment les uns des autres, parallèlement aux effets surround conventionnels. De quoi donc améliorer grandement le réalisme des effets sonores d’un film, d’un concert ou encore d’un jeu vidéo.

En pratique, lorsque le film présente par exemple une scène de pluie, vous avez l’impression que les gouttes proviennent du plafond et non plus d’un endroit situé à hauteur de vos oreilles. La profondeur est également prise en compte ce qui permet, entre autres, de positionner précisément les conversations des personnages du film. Dans le cas d’un concert, cela permet de reproduire avec plus de réalisme l’acoustique d’une salle mais aussi d’où proviennent tel ou tel instrument dans cette même salle.

Ampli et enceintes compatibles

Tenté par cette avancée technologique ? Sachez alors que vous devrez acquérir un amplificateur et des enceintes compatibles, flanquées de haut-parleurs orientés vers le plafond. Concrètement, Atmos nécessite une ou deux paires d’enceintes spécifiques, en plus du pack habituel 5.1, 6.1, 7.1 voire 9.1. Avec une paire d’enceintes développées pour l’Atmos, votre système devient alors 5.1.2, voire 5.1.4 si on y ajoute encore deux paires d’enceintes complémentaires. La logique est la même pour les packs 6.1, 7.1 et 9.1.

Outre l’amplificateur à même de décoder le Dolby Atmos et les enceintes compatibles, vous devrez aussi disposer d’un lecteur Blu-Ray à même de lire ces pistes audio spécifiques et pourvu d’une sortie numérique HDMI.

Plus abordables, il existe aussi des barres de son multicanaux compatibles avec ce nouveau format et équipées d’une série de haut-parleurs dédiés, positionnés sur le haut de la barre de son, et dirigés vers le plafond.  


Retour aux nouvelles