Électoménagers d’occasion : le bon plan ?

31-08-20

C’est un poste qui peut rapidement se chiffrer à plusieurs milliers d’euros lorsqu’on envisage de rénover une cuisine ou d’en acheter une nouvelle. Du coup, de plus en plus de personnes se tournent vers le marché de la seconde main avec un avantage tant économique qu’écologique. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Soyez vigilants

Avant de jeter votre dévolu sur un four ou une hotte, il faut opérer un tri entre toutes les offres consultées. Il convient donc de bien analyser les annonces en privilégiant celles qui donnent le plus de détails. De quoi d’ores et déjà contourner quelques mauvaises surprises…

Ensuite, outre les photos, qui peuvent déjà vous donner une bonne idée de l’état général de l’appareil, tenez également compte de l’année d’achat de l’électroménager ainsi que de sa durée d’utilisation. Autant de renseignements que vous pouvez demander au vendeur, tout comme la marque, la capacité, la puissance, la taille et les différentes raisons pour lesquelles il se sépare de son électroménager. Enfin, comparez plusieurs annonces afin de vous assurer que le prix est en phase avec les caractéristiques du produit.

Quels sont vos besoins ?

De nos jours, il est possible de tout trouver sur le marché de la seconde main : frigo, congélateur, lave-linge, lave-vaisselle, aspirateur, micro-onde, four… De quoi répondre à vos besoins qu’il convient donc de bien déterminer avant de vous lancer dans votre recherche.

Quelle taille doit avoir l’appareil ? Quelle puissance ? De quelle capacité a besoin votre ménage ? L’appareil doit-il être performant ou juste « faire le job » ? Pour un four ou une taque de cuisson, il convient aussi d’opter pour un mode de cuisson déterminé : traditionnel (statique), à chaleur tournante, à vapeur pour le four, au gaz, vitrocéramique ou induction pour la table de cuisson. Toutes ces déclinaisons ont leurs avantages et inconvénients qu’il faut évaluer avant de choisir.

Quid du budget ?

Pour acheter des appareils électroménagers d’occasion, il faut également se fixer un plafond de budget à ne pas dépasser. De quoi vous permettre de faire plus facilement le tri entre toutes les annonces. De manière générale, les appareils de seconde main coûtent nettement moins chers que les neufs. On peut bénéficier jusqu’à 75 % de réduction pour des articles en très bon état, raison pour laquelle cette pratique est de plus en plus tendance ces dernières années.

En fonction des caractéristiques, de l’état et des performances des appareils, il est possible d’adapter son budget aux genres d’électroménager. Sans compter que les offres disponibles en ligne sont généralement ouvertes à la négociation, surtout si l’appareil n’est plus fabriqué. Dans ce cas, cela veut souvent dire que les pièces détachées ne sont plus non plus fabriquées, ce qui peut représenter un sacré problème en cas de panne. En vérifiant cette information, vous disposez d’un levier de poids dans votre négociation.

Enfin, vérifiez avec le vendeur si l’appareil est toujours couvert par une garantie. Si c’est le cas, vérifiez qu’il vous fournit bel et bien la preuve d’achat. Si pas, voyez avec lui s’il est prêt à reprendre l’appareil et à vous le rembourser si celui-ci tombe en panne par exemple après un mois. Accordez-vous dans tous les cas par écrit avant de payer quoi que ce soit !


Retour aux nouvelles