Mila: “On ne se lave plus les dents devant le lavabo… mais dans la douche et la cuisine!”

28-07-20

Il y a quelques temps, on a changé le mobilier de la salle de bain. Vu que la pièce est relativement  petite, on avait cherché les meubles les moins massifs possibles. Pour avoir plus d’espace, on avait  installé un lavabo vraiment très peu profond. Et pour avoir plus de rangements, on avait remplacé le simple miroir qui trônait au dessus du lavabo par une armoire dont les portes sont des miroirs. 

J’ignore si vous visualisez le bazar, mais, pour le dire autrement, on a donc désormais une armoire de type pharmacie qui est à peine moins profonde que le lavabo. A présent, laver ses dents relève du défi. Je vous explique !

Quand on se brosse les quenottes, la mousse du dentifrice fait automatiquement des éclaboussures sur le miroir, tant il est proche de nous. Et puis, surtout, on n’a pas suffisamment de place pour se pencher par dessus le lavabo :  notre front cogne directement contre l’armoire. Dans pareilles conditions, cracher là où il faut relève presque du miracle.

Il faut donc se laver la bouche tout penché, pour incliner la tête entre l’armoire et le lavabo, sous peine de finir par baver sur son décolleté. Je ne compte plus les matins où j’ai juré en apercevant que j’avais une coulée de dentifrice mousseux sur ma blouse. En désespoir de cause, j’ai fini par descendre mon gobelet à  la cuisine et je me lave désormais les dents là. Débile.

Les enfants ne sont pas embêtés, eux : ils ne sont pas assez grands encore pour se cogner la tête ou devoir se contorsionner. Mais moi, avec mon mètre 60, je suis déjà trop grande !  L’homme, lui, n’est pas tant ennuyé : il préfère faire ses dents sous la douche.

A bien y réfléchir, je pense pouvoir dire que les lavabos de cette maison sont tous malchanceux. Celui des toilettes est fort petit, lui aussi, et rares sont les gens qui l’utilisent. Ils doivent imaginer qu’ils vont mettre de l’eau tout partout en ouvrant le robinet dans la petite cuvette. Alors, ils font tous la même chose après être passés par les WC : ils filent à la cuisine pour aller se laver les mains. Qu’est-ce que ça m’énerve ! L’idée, quand on installe un lave-mains aux toilettes, c’est quand même aussi d’éviter que les invités ne viennent chipoter dans la vaisselle sale et la cuisine. Et bien, on peut le dire, chez nous, c’est complètement loupé.

Moralité de l’histoire ? Il vaut mieux disposer d’un grand évier un peu moche que de petits lavabos tout beaux. Car, visiblement, à la cuisine, tout le monde se sent mieux!


Retour aux nouvelles