Coronavirus : comment nettoyer son smartphone ?

Manipulés en permanence, les écrans des smartphones et autres tablettes sont des nids à virus et bactéries. Il est donc important de les nettoyer régulièrement, d’autant que ces accessoires sont souvent amenés à toucher notre visage, porte d’entrée privilégiées pour les virus !

Aussi traumatisant que cela puisse paraître, selon bon nombre d’études, un écran de smartphone est porteur en moyenne de près de 10 fois plus de bactéries qu’une lunette de toilette ! En outre, certaines catégories de virus sont à même de survivre plusieurs jours sur une surface comme le verre et le plastique… Un nettoyage méticuleux s’impose donc !

Comment procéder ?

Avant toute chose, éteignez le téléphone ou la tablette et ôtez sa coque de protection. Munissez-vous ensuite d’un chiffon en microfibres qui va retenir les poussières mais aussi les corps gras. N’optez pas pour de l’essuie-tout qui peut laisser des rayures et se déchirer en laissant des particules de papier dans les interstices.

En principe, vous pouvez procéder à sec mais si certaines souillures résistent, vous pouvez alors humecter le chiffon avec un peu d’eau claire ou d’alcool dénaturé. Et quand on dit un peu, c’est vraiment un peu, sauf si votre smartphone est étanche. Vu la petite taille des surfaces à nettoyer, un seul coin du chiffon, un rien humide, devrait suffire ! Si vous utilisez un produit spécifique pour les écrans (n’utilisez surtout pas du nettoyant pour vitres !), ne vaporisez pas celui-ci directement sur l’appareil mais bel et bien sur le chiffon !

Une fois l’opération effectuée, repassez aux mêmes endroits mais cette fois avec un des coins secs du chiffon. N’oubliez pas non plus de nettoyer régulièrement les ports et contacts de votre accessoire. Ici, un cure-dents ou un coton-tige fera parfaitement l’affaire. Enfin, mauvais réflexe : évitez de souffler dans les différents orifices du téléphone ou de la tablette ! Vous pourriez en effet endommager les composants électroniques de votre appareil !


Retour aux nouvelles