Immobilier : Le moment d’investir en Espagne ?

En cette période de confinement et de déplacements restreints, quelle image paraît plus paradisiaque que celle d’une terrasse ensoleillée donnant sur la mer ou d’une piscine à débordement où une serviette et un cocktail n’attendent que vous ? Passer du rêve à la réalité n’est pas si compliqué qu’on ne le pense…

En 2019, un Belge achetait un bien en Espagne toutes les deux heures. Voilà qui prouve tout d’abord que le Belge a une brique dans le ventre et ensuite, que cette brique n’est pas forcément belge !

Un investissement rentable ?

Tout d’abord, il y a la situation actuelle du marché espagnol. Depuis la crise de 2008, le marché de l’immobilier espagnol a repris du poil de la bête et s’est stabilisé à un niveau comparable à celui précédant la crise. Toutefois, le COVID-19 a sans doute mis en péril ce marché, ce qui peut être une aubaine pour qui cherche un bien : selon nos confrères de lecourrier.es, « les personnes disposant de liquidité pourraient être en mesure d’acheter en faisant parfois de bonnes affaires. Et dans ce contexte, on peut penser qu’un bon nombre d’investisseurs d’étrangers pourraient aussi profiter de prix encore plus intéressants. »

De plus, acheter un bien en Espagne ou même en France, est intéressant d’un point de vue fiscal : il vous suffit de lorgner sur les frais d’acquisition, largement inférieurs dans ces pays que chez nous. De plus, ces deux pays comptent parmi les plus visités au monde, ce qui pourrait rentabiliser votre investissement. Et à deux ou trois heures d’avion, la distance n’est plus vraiment un problème… Dans un monde post-covid misant surtout sur la durabilité, investir dans un pied-à-terre et y profiter des plaisirs de la vie plutôt que de courir autour du globe, peut se révéler judicieux…


Retour aux nouvelles