Coronavirus : Dans la chambre de ce patient, sur les 15 surfaces inspectées, 13 étaient contaminées !

C’est une étude menée par le Centre national des maladies infectieuses de Singapour et du DSO National Laboratories, relayée par « sciences et avenir », qui a fait cette sombre découverte. On le sait, le virus ne se transmet pas uniquement par la toux, mais également par contamination environnementale. Mais ce que les chercheurs ont démontré, c’est le très grand pouvoir de contamination de ce virus !

C’est la propagation extrêmement rapide du virus dans les hôpitaux chinois qui a lancé cette étude. Trois chambres furent examinées de fin janvier 2020 à début février 2020. Sur les 15 surfaces analysées (avant le service de nettoyage) dans la première chambre, dont le patient ne présentait qu’une simple toux, pas moins de 13 surfaces étaient contaminées, soit un taux de contamination de 87 % ! Parmi les éléments contaminés, pointons la chaise, le lit, la fenêtre, le sol, le lavabo, la cuvette et même les grilles d’aération !

La bonne nouvelle, c’est que les deux autres chambres furent analysées après le service de nettoyage et qu’elles ne présentaient aucune trace du virus, alors que ces patients étaient nettement plus gravement atteints. Mais pour rappel, les produits de nettoyage classiques ne suffisent pas à éliminer le virus !


Retour aux nouvelles