Coronavirus : Netflix et YouTube vont brider leur offre

En ces temps de confinement, la demande pour les services de vidéo en streaming explose ! Ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes, raisons pour laquelle Google et Netflix ont déjà pris des mesures.

Pour réduire la pression sur internet et faciliter le travail et l’enseignement à distance, Thierry Breton, commissaire européen au Marché Intérieur, a demandé aux plateformes de vidéo en streaming de prendre des mesures adéquates. Netflix a donc annoncé réduire les débits de tous ses flux en Europe et ce, pour une durée de 30 jours. Il ne s’agit pas de limiter l’offre, mais de réduire la définition, ce qui se fera en fonction des capacités du réseau. Même son de cloche chez Google, où la définition des vidéos va passer en standard par défaut.


Retour aux nouvelles