La Wallon a lui aussi une brique dans le ventre !

En 2019, 31.544 demandes de permis d’urbanisme ont été introduites en Wallonie, soit 4% de moins qu’il y a 10 ans.

Malgré une légère diminution, ces chiffres évoqués dans les titres Sudpresse, témoignent de la bonne santé du marché immobilier en Wallonie, selon le ministre de l’Aménagement du territoire, Willy Borsus. “Les Wallons ont toujours bien une brique dans le ventre“, en déduit Willy Borsus.

Au niveau des demandes de permis d’urbanisme (anciennement permis de bâtir, NDLR), il y a une baisse d’environ 1.000 unités entre 2018 et 2019. Sur un total de 31.544 l’an dernier, on peut dire qu’il y a une relative stabilité“, résume-t-il. Et de traduire cette information : “Le marché immobilier est assez vivant côté wallon“. C’est dans le Hainaut et en province de Liège que les demandes sont les plus nombreuses, suivies par les provinces de Namur, de Brabant wallon et de Luxembourg.


Retour aux nouvelles