Cet ancien président français aura mis… 16 ans pour vendre son château !

Vendu. Enfin… Le château de l’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing était en vente depuis 16 ans ! Situé en Auvergne, il a été cédé à un acquéreur “très simple”, a annoncé l’agence immobilière qui a réalisé la transaction.

Facebook Christian Muguet

Le château de Varvasse, comptant environ 1.000 m² habitables sur un terrain de près de 14 hectares à Chanonat, a été vendu entre 1 et 1,5 million d’euros, soit la… moitié de son prix initial fixé à 2,9 millions d’euros en 2004, a indiqué Jacques Estève, directeur de l’agence Estève Immobilier. L’acte de vente a été signé le 5 février et l’acheteur “est un quinquagénaire auvergnat, très humble, très simple, qui souhaite rester anonyme“, a précisé M. Estève, qui connaît la famille Giscard d’Estaing depuis de nombreuses années.

Giscard, près de ses sous ?

J’avais expliqué à Valéry Giscard d’Estaing en 2006 qu’on pourrait difficilement vendre au-dessus de deux millions d’euros mais en bon Auvergnat, il ne souhaitait pas descendre“, a-t-il plaisanté, dans une allusion à la prétendue avarice des habitants de cette région.

Un client de Dubaï refusé…

La famille avait refusé plusieurs acheteurs. Un compromis avait été signé avec un Néerlandais en 2008 par l’intermédiaire d’une autre agence mais avait échoué. “Nous avions un client de Dubaï intéressé à 1,7 million qu’elle avait refusé. Le président aurait beaucoup aimé vendre à un Africain“, a détaillé M. Estève. Le nouvel acquéreur “est tombé amoureux du château dès la première visite effectuée en octobre et le compromis a pu être signé dès le 5 novembre“, a-t-il ajouté.

Une ferme pédagogique

Selon lui, l’ancien président a été “fasciné” par cet Auvergnat qui lui avait fait part de son souhait d’installer une ferme pédagogique sur le domaine. “Il souhaite dans un premier temps y aménager des chambres d’hôtes et habiter une partie du château” mais les travaux à réaliser pour le remettre en état et l’entretien représentent “400.000 à 500.000 eurossupplémentaires, a estimé l’agent immobilier.

Le père de l’ancien président, Edmond Giscard d’Estaing, avait acquis la demeure en 1936, “l’année où mon père a ouvert son agence immobilière. L’histoire est belle puisque 84 ans après, je lui permets de le vendre“, se félicite-t-il…


Retour aux nouvelles