Une merveille d’architecture art-déco va être détruite !

Le Grand Hôtel Régnier, à Waulsort, au Sud de Dinant, va bientôt disparaître du paysage mosan. Cette merveille d’architecture, typiquement art-déco, est l’un des derniers témoins du tourisme florissant de la région, dans les années 20…

Waulsort, 1902. Un habitant d’un village voisin, Falmignoul, décide d’investir dans un hôtel. Deux ans plus tard, un troisième étage est rajouté et l’hôtel devient dès lors « Grand Hôtel ». Une appellation qui ne manque pas de prestige, mais la façade est à l’avenant. Dix années plus tard, racontent nos confrères de Matélé, l’hôtel est intégré dans le patrimoine de la famille Régnier, ce qui lui vaudra le nom qu’il porte aujourd’hui encore. L’hôtel, durant la période de l’entre-guerre, connaît un grand succès, attirant une clientèle huppée. Le déclin ne s’est amorcé que vers les années 60…

Aujourd’hui

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’hôtel a perdu de son éclat. La façade, exécutée dans un style art-déco émouvant, est peut-être le dernier élément à tenir debout. Dans une interview à Sudinfo, Claude Bultot (PS), indique qu’il est déjà « partiellement effondré mais, heureusement, jusqu’à maintenant, ça ne concerne que l’arrière de l’hôtel. Les toitures sont déglinguées, les planchers sont troués, des arbres poussent dans les murs… »

Une histoire qui aurait pu être différente

L’actuel propriétaire du terrain, promoteur de son état, avait pourtant soumis un projet de réhabilitation à la commune. Mais celle-ci a freiné des quatre fers quand elle a vu que le projet contenait un étage supplémentaire, ce qui aurait fait perdre le cachet du bâtiment. Depuis, le projet est resté en l’état, avec toutefois une tentative de rénover le bâtiment en préservant la façade. Mais le temps passant, l’état du bâtiment s’est décrépi… Et la seule solution, c’est manifestement la démolition. Une page de l’histoire mosane se tourne…


Retour aux nouvelles