Panneaux solaires : Combien coûte une installation ?

28-01-19 - Immovlan.be

Le bal des certificats verts et autres primes à gogo est désormais révolu ! Pire : des taxes sur l’utilisation du réseau pointent déjà le bout de leur nez ! Mais bonne nouvelle, une installation est aujourd’hui nettement moins chère…

En Flandre, une taxe de 300 euros est imposée à tous les propriétaires de maisons dotées de panneaux photovoltaïques. Celle-ci compense l’utilisation du réseau lorsque vous y réinjectez de l’électricité, en cas de pic de production. A Bruxelles, la méthode diffère, mais la volonté est identique : le compteur intelligent, devenu obligatoire, permettra de « racheter » l’électricité produite à un tarif inférieur. En Wallonie, on en sait désormais plus, une taxe de 400 euros sera imposée à tous les détenteurs d’une installation postérieure au 1er juillet 2019.

De combien de panneaux avez-vous besoin ?

Pour cela, il faut faire quelques calculs. D’abord et avant tout, il faut connaître la consommation de son ménage. Ensuite, sachez qu’un panneau solaire produit en moyenne 270 Watt-crête (Wp). Il faut multiplier cette valeur par un coefficient de 0,88. Ensuite, il faudra diviser la consommation par le produit de la puissance d’un panneau et du coefficient. Exemple : une famille de 4 personnes consomme en moyenne 3.900 kWh par an. Le calcul donne donc : 3.900/(270 x 0,88), soit un peu plus de 16. Il vous faudra donc au moins 16 panneaux photovoltaïques.

Quel prix ?

Pour une installation de 16 panneaux, comptez environ 8.000 euros, tout compris. Une personne vivant seule peut se contenter de 8 panneaux, soit moins de 5.000 euros. Pour un ménage de deux personnes, soit une dizaine de panneaux, le prix sera inférieur à 6.000 €. Ceci est une moyenne, bien entendu, et tout dépend de votre consommation d’électricité ! Un ménage vivant dans une vaste maison mal isolée se chauffant à l’électricité consommera infiniment plus et devra sans doute, pour être autonome, requérir à… une trentaine de panneaux ! Le prix d’une telle installation dépasse largement les 15.000 €.

L’amortissement d’une telle installation ne se fait donc pas du jour au lendemain, surtout si les taxes s’en mêlent. Les panneaux photovoltaïques ne s’adressent donc pas à tout le monde. Mais dans la majorité des cas, taxes comprises, une telle installation est amortie après 10 ans.


Retour aux nouvelles