5 erreurs archi classiques à éviter dans votre salle de bain

Avec la cuisine, la salle de bain est devenue la pièce la plus soignée de l’habitation ! Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des maisons comptant 1,5 chambre par salle de bain, alors qu’il y a à peine 20 ans, des maisons comptant deux salles d’eau étaient assez rares sur le marché !

Gagnant de plus en plus d’importance avec les années, la salle de bain se doit donc d’être habillée sans faute de goût, tout comme votre salon… Il n’est pas seulement question d’esthétique : une salle d’eau aménagée avec soin sera également plus pratique à l’usage comme à l’entretien.

1. La position du WC

Erreur classique : planter la toilette juste en face de la douche ou de la porte de la salle de bain. Dans le premier cas, le glamour et la… concentration risquent d’être compromis si deux personnes sont présentes et dans le deuxième cas, l’intimité réclame de toujours fermer la porte. Le bon plan, c’est de mettre la cuvette dans un coin de la pièce.

2. Le sens d’ouverture de la porte

La salle de bain est rarement la pièce la plus grande de la maison. Ne serait-ce que pour des raisons d’économie : une petite pièce étant plus vite chaude qu’une grande… Raison de plus pour optimiser au maximum l’espace disponible. Et cela commence par la… porte ! Une porte s’ouvrant vers l’intérieur de la salle de bain entraine des contraintes et vous empêche d’y disposer autant de rangements que vous ne le souhaiteriez. Bien sûr, ce n’est pas toujours possible de faire autrement, mais si votre salle d’eau est petite et que vous comptez la refaire, évitez d’avoir une porte s’ouvrant contre un mur intérieur. Cela limiterait le mobilier.

3. Une ventilation costaude

Qu’une salle d’eau soit humide, cela relève évidemment d’une logique implacable. Mais pour éviter une détérioration accélérée, il est très facile d’y remédier : une aération poussée est souvent la clé. Si la pièce ne comporte aucune fenêtre, il n’est pas inutile d’opter en plus du système d’aération, pour un déshumidificateur, éventuellement électrique. Vous pouvez alors programmer le pourcentage d’humidité dans l’air que vous désirez et l’eau présente dans l’atmosphère sera alors récupérée dans un bac.

4. L’éclairage !!!

L’ambiance d’une pièce peut facilement être plombée ou magnifiée par un éclairage de qualité. Evitez autant les néons surpuissants, les LED aveuglants, que les loupiotes souffreteuses ou les « petites lumières tamisées » qui n’éclairent en fait, rien du tout. Pour vous préparer idéalement, le mieux est encore d’avoir un éclairage aussi naturel que possible, idéalement via une fenêtre donnant sur l’extérieur. Sinon, les spots classiques dans le plafond et les miroirs éclairant (mais pas trop), sont de bonnes solutions.

5. Pour que la douche reste un moment agréable

En matière de douche, il faut que la paroi fasse son effet. Comprenez que si elle est trop petite, vous serez contraint et forcé de mesurer vos gestes sous la douche, sous peine de voir votre panache inonder votre salle de bain ! Quant aux cabines de douche, petit conseil en passant : sachez que leur entretien peut être fastidieux et qu’il vaut mieux ne pas opter pour du matériel bas de gamme. Enfin, dernier détail non négligeable : même si votre salle de bain est petite, évitez les espaces trop étriqués. Tablez sur un minimum de 90×90 pour un moment agréable… Selon corpulence, cela va sans dire…


Retour aux nouvelles