Vous avez été cambriolé ? Les experts vont débarquer… Ou pas !

10-01-19 - Sudpresse

Non, cela n’arrive pas qu’en cas de meurtre aux Etats-Unis. En Belgique aussi, les experts peuvent apporter leur aide scientifique pour aider à traquer le coupable. Y compris dans le cas d’un cambriolage ! Quoiqu’il y ait encore de nombreuses inégalités à ce sujet…

C’est Sudpresse qui pointe le problème : si la procédure est vivement conseillée, le recours à la police technique et scientifique n’est pas systématique. A vrai dire, cela dépend de votre arrondissement ! A Liège ou à Anvers, des échantillons d’ADN seront quasiment automatiquement prélevés. A Mons en revanche, c’est très rare.

Si le recours à la police scientifique est obligatoire dans des cas graves, comme meurtre, viol ou vol avec violence, il ne l’est donc pas pour un « simple » cambriolage. Si la méthode a fait ses preuves, elle n’est cependant pas gratuite car elle a coûté un peu plus de 5 millions d’euros à l’Etat en 2017. Une note toutefois en baisse, les tarifs ayant été allégés. Chaque arrondissement a donc sa propre méthode, ce qui signifie que la victime ne sera pas traitée de la même manière selon son domicile… Le principe d’égalité devant la loi en prend un coup…


Retour aux nouvelles

Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.