Comment choisir son sapin de Noël ? 5 conseils pour ne pas se laisser gruger !

07-12-18 - Immovlan.be

Le jour J approche : vous allez bientôt chercher votre sapin de Noël. Mais comment être sûr de choisir le bon ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, commencez déjà par suivre ces 5 conseils !

Après avoir hésité avec un sapin artificiel, vous avez finalement opté pour un sapin naturel pour décorer votre maison cette année. Mieux : vous savez même quelle variété vous souhaitez acheter pour égayer votre foyer ! Reste tout de même à savoir comment choisir le « bon exemplaire », une fois devant le stock présenté par votre fournisseur.

1. Quel volume ?

Généralement, les sapins sont rangés par taille. Au cas où vous l’ignoreriez : un plafond dans une maison « normale » se situe généralement entre 2,2 et 2,7 m. Mais ne sous-estimez pas le volume qu’un sapin peut représenter dans un intérieur une fois déballé. Avant de vous mettre en quête de l’exemplaire idéal pour votre habitation, pensez donc à estimer l’espace dont vous disposez pour l’installer une fois de retour à la maison. La hauteur seule n’est pas un critère suffisant : regardez plutôt l’encombrement en largeur que le modèle que vous envisagez d’acheter représente. En outre, sachez que la mode revient aux « petits sapins ».

2. Quelle coupe ?

Un sapin naturel, par essence, n’est pas régulier et parfait. Sa forme dépend de nombreux paramètres même si les producteurs tentent de les standardiser au maximum. Mais des sapins de mauvaise qualité peuvent être très irréguliers et présenter de nombreux « trous ». Ne sautez donc pas sur le premier sapin aperçu. Et, surtout, ne vous contentez pas de le regarder d’un seul côté. Faites-le tourner pour l’observer sous tous les angles. Vérifiez surtout s’il est régulier et bien conique. Si le vendeur a déjà emballé le sapin et/ou qu’il refuse de le déployer complètement, prudence !

3. Lourd = frais ?

Si vous hésitez entre plusieurs sapins, n’hésitez pas à les soupeser. À gabarit identique, un sapin plus lourd a de grande chance d’être plus frais qu’un sapin plus léger. C’est un signe, en effet, qu’il a conservé davantage de sève.

4. Regardez sa couleur

Un sapin frais doit conserver une couleur intense voire brillante. Si le sapin qui se présente à vous semble terne, fade et peu coloré, il y a de grandes chances qu’il ait été coupé très tôt et qu’il ne soit déjà plus très frais…

5. Pincez-le !

Dernier conseil pour vérifier l’état de fraicheur du sapin que vous envisagez d’acheter : pincez légèrement une de ses branches entre votre pouce et votre index et faites doucement glisser votre main. Si de nombreuses aiguilles se détachent cela signifie que le sapin n’est certainement plus d’une grande fraicheur. En revanche s’il conserve bien ses aiguilles, ou n’en perd que l’une ou l’autre, vous avez sûrement trouvé votre candidat idéal !


Retour aux nouvelles

Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.