Le Maroc séduit encore les résidents belges

La région d’Agadir, dans le sud du Maroc, a attiré plusieurs Belges à venir vivre une retraite tranquille. Dans la piscine qui trône au milieu de leur jardin d’Eden, ils ont noyé le stress de leur vie d’antan…

 
© D.R.
 
En Belgique, le dernier indice Trevi dont nous faisons état en pages intérieures démontre que le résidentiel se porte bien. Une hausse tant au niveau des volumes que des prix, mais une hausse contrôlée : voilà de quoi ravir les professionnels du secteur qui savent que des pics importants, dans un sens comme dans l’autre, ne sont jamais sains.
 
Pour la première fois de l’année, le réseau d’agences révèle par ailleurs que la hausse est constatée dans la quasi-totalité des régions. Deux exceptions toutefois : la Flandre Occidentale, et plus précisément les biens situés sur la Côte, ont montré une croissance des prix nettement plus importante (+6 %) ; le Hainaut reste quant à lui à la traîne avec des prix en légère décroissance (-1,5 %).
 
Lors de l’analyse de l’indice, on constate également la part de plus en plus importante des investisseurs parmi les acheteurs de biens neufs (près de 50 % sur certains projets). La Belgique a toujours eu, on le sait, un très fort pourcentage de propriétaires. Elle voit chaque jour davantage ce nombre diminuer au profit des locataires – de plus en plus nombreux –, une tendance qui est en marche depuis plusieurs années. Lire plus…
 

Retour aux nouvelles