Actualité – Voici comment nager en toute sécurité dans votre jardin

15-07-16 - Immovlan.be

Rien de plus chouette pour les enfants qu’une piscine pour s’y ébattre à coeur joie. Vous voulez en profiter avec la conscience tranquille ? Ne manquez pas de lire ces tuyaux pratiques pour nager en toute sécurité dans votre jardin ! 

1. La disposition de votre piscine

 Avez-vous une piscine hors sol ? Veillez à rester toujours dans les environs lorsque l’échelle se trouve dans l’eau. Quand les bambins sortent de l’eau, retirez l’échelle pour qu’ils ne puissent pas y grimper par accident. Vous avez une piscine enterrée ? Prévoyez une couverture de sécurité robuste ou une clôture autour de votre piscine.
Vous pouvez aussi protéger votre piscine par une alarme. Comptez sur 250 euros au moins pour une alarme de qualité. Il y a 2 types d’alarmes :
  • Une alarme qui se déclenche en cas de mouvement de l’eau.
  • Un alarme consistant en un bracelet par enfant qui se déclenche dès que votre enfant entre dans l’eau.
Photo : Vera Vandervelde
Ceux qui ont déjà loué une maison avec piscine en France savent que des consignes de sécurité très strictes s’y appliquent pour les piscines de jardin privées. Lors de l’acquisition de dispositifs de sécurité pour votre piscine, il s’avère donc utile de vérifier s’ils sont approuvés en France. Ainsi vous serez sûrs de leur qualité.
Pour les systèmes de couverture, cherchez le code: NF P90-308
Pour les systèmes de fermeture et les clôtures, cherchez le code: NF P90-306
Pour les alarmes de piscine, cherchez le code: NF P90-307
Encore quelques conseils pratiques pour empêcher les accidents :
  • Le chlore, l’acide chlorhydrique, les floculants, … sont tous des produits toxiques servant à entretenir la piscine. Gardez-les sous clé.
  • Veillez également à ce que l’installation technique soit sous clé car elle aussi est “off limits” pour les enfants.
  • Choisissez un dallage non glissant et apprenez aux enfants à ne pas courir autour d’une piscine.

2. Les bambins nageurs

 N’utilisez pas le matériel de flottaison pour prévenir la noyade, c’est juste un auxiliaire. Les sièges et chaises de piscine par ex. servent à garder l’enfant droit dans l’eau profonde. Ils peuvent même représenter un danger mortel dans une eau peu profonde. Lorsque que l’enfant parvient à toucher le fond de ses petits pieds et bascule, il ne sait plus se relever. Le matériel de flottaison donne souvent un faux sentiment de sécurité. Mieux vaut tenir votre enfant vous-même et l’aider quand c’est nécessaire.
Photo : Vera Vandervelde
 On peut apprendre dès le plus jeune âge aux enfants à être autonomes dans l’eau. Allez régulièrement nager avec vos enfants, dès le plus jeune âge.
Plonger une fois sous l’eau ne peut pas faire de mal et c’est même amusant. Vos enfants apprennent ainsi très vite ce qu’est l’eau et comment ils doivent s’y comporter. Apprenez-leur à toujours nager vers le bord et à sortir eux-mêmes de la piscine.
Un enfant autonome reste bien entendu un enfant qui a besoin de surveillance, surtout dans une piscine. Gardons donc “activement” à l’oeil les enfants qui nagent. Surveiller activement signifie que vous n’avez pas d’autre chose à faire que de regarder les enfants en pleine natation. La plupart des accidents se produisent durant des fêtes autour d’une piscine, lorsque “tout le monde” était censé faire attention aux enfants.
Attention au refroidissement. Nous les connaissons tous : les petites lèvres bleues qui grelottent,… Les enfants nagent souvent jusqu’à bleuir littéralement de froid. Habillez surtout bien les tout-petits, vu qu’un enfant se refroidit d’autant plus vite qu’il est plus petit. Prévoyez donc une combinaison de natation bien chaude avec des manches et des jambes courtes et augmentez un peu le chauffage.

3. Suivez un cours de réanimation

 Si tout tourne mal, il vous faut pouvoir intervenir. Un noyé à un très bon pronostic si vous parvenez à entamer la réanimation avec rapidité et efficacité. La Croix Rouge de Flandre a d’excellents cours qui vous rendent en mesure de réagir de façon adéquate à des situations d’urgence. Un cours de base ne dure vraiment pas longtemps et peut vraiment faire la différence.
 
Encore quelques liens intéressants :
A la recherche d’une bonne formation de premiers secours ou d’un cours de réanimation ? La Croix Rouge donne toutes sortes de formations, y compris près de chez vous.
Les consignes françaises pour les piscines privées dans un luxe de détails …
 
Texte : Vera Vandervelde


Retour aux nouvelles

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre ordinateur, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Plus d'infos ici.