Blackout : Comment se préparer au risque de coupure d’électricité ?

25-09-18 - Sudpresse

Vous rentrez à la maison vers 17 heures, préparez le souper, le chauffage est en marche, allumez les lampes, repassez, la machine à lessiver ou le séchoir sont en route. Les pics de consommation sont donc essentiellement dus à l’activité domestique.

On parle de menace de black-out lorsque la production d’électricité est insuffisante pour couvrir les besoins en électricité de tout le pays. Même si ces coupures ne dépassaient pas les 4 heures, vous risquez d’être fort incommodés. Mais il y a d’autres solutions que de se priver de son confort, comme celle de stocker de l’énergie dans des batteries, voire de se procurer un groupe électrogène. Cette dernière solution est assez bruyante et polluante car il fonctionne au mazout. Les groupes électrogènes peuvent être intéressants dans des entreprises qui doivent sauvegarder des données, par exemple.

Batteries de secours

Pour stocker l’électricité, il existe des kits anti-coupure. Cette installation prend le relais immédiatement en cas de coupure d’électricité afin de garantir le bon fonctionnement de votre installation. De plus, c’est bien plus économique qu’un groupe électrogène. Quand le réseau fonctionne, le chargeur de batterie maintient le parc de batterie en charge. En cas de coupure, le système bascule votre installation automatiquement vers les batteries. Cette solution n’est que du dépannage.

Méthodes de grand-mère

Il existe d’autres solutions bien plus simples et beaucoup moins onéreuses comme par exemple, rassembler des lampes de poche et des bougies et les placer dans un lieu facilement accessible. Vous pouvez également vous procurer une lampe de poche à manivelle, elle utilise l’énergie que vous produirez. Si vous n’avez plus de pile, ces appareils tomberont bien à point. Dans tous les cas, si une interruption volontaire de votre alimentation électrique est décidée, vous serez prévenu 24h à l’avance. Utilisez ce laps de temps pour vous préparer en suivant également les conseils du Centre de crise fédéral.


Retour aux nouvelles

Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.