Conseils: Achat - Vente

10 questions à poser au vendeur lors de l’achat d’une maison

Vous pensez avoir trouvé la maison de vos rêves. A premier abord, elle répond à vos exigences et vous êtes sur le point de signer. Prenez encore le temps de poser 10 questions essentielles au vendeur et/ou à ses voisins ...

1. Pourquoi les propriétaires vendent-ils ?
2. Combien de temps les propriétaires actuels ont-ils vécus dans l’habitation et quels travaux ont-ils réalisés ?
3. Les aménagements post construction ont-ils été réalisés par un professionnel ou par un amateur du bricolage (le propriétaire, un ami, un voisin, …)
4. Depuis combien de temps cette maison est-elle à vendre ?
5. Quels sont les coûts mensuels de la maison ?
6. Quels sont les vices de la maison ?
7. Quel est le prix des biens comparables dans le voisinage ?
8. Combien y a-t-il de maisons à vendre dans le voisinage ?
9. Quels sont les « vices cachés » du voisinage ?
10. Quelles sont les liaisons avec les transports en communs ?

 

1. Pourquoi les propriétaires vendent-ils ?

Le vendeur aura probablement une raison toute prête à vous donner et vous ne serez peut-être jamais en mesure de connaître les raisons réelles. Toutefois, en posant la question, vous pourrez au moins obtenir quelques indications et sentir si il a besoin de vendre rapidement ou non. Ces indices pourront être très utiles dans la négociation du prix.

 

2. Combien de temps les propriétaires actuels ont-ils vécus dans l’habitation et quels travaux ont-ils réalisés ?

Dans la suite de la première question, les réponses à cette question pourront vous mettre la puce à l’oreille de problèmes de vices cachés de l’immeuble ou de nuisances dans le quartier.

 

3. Les aménagements post construction ont-ils été réalisés par un professionnel ou par un amateur du bricolage (le propriétaire, un ami, un voisin, …)

Tous les amateurs de bricolage ne maîtrisent pas forcément toutes les subtilités d’une installation électrique ou de l’importance d’un mur porteur. Si vous avez quelques doutes sur la manière dont les aménagements ont été réalisés, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un expert lors d’une visite du bien. De même, connaître le nom des entreprises ayant aménagé l’habitation pourra également vous être utile si vous vous décidez à acheter la maison.

 

4. Depuis combien de temps cette maison est-elle à vendre ?

Si cela fait plus d’un an que le bâtiment est en vente et que son prix ne cesse de diminuer, soit vous arrivez au bon moment, celui où le prix du bien est en enfin en adéquation avec le prix du marché, soit les autres visiteurs n’ont pas vu le potentiel du bâtiment qui vous saute aux yeux, soit les autres visiteurs ont été freiné par la connaissance d’un vice ou d’une nuisance dont vous devez vous aussi prendre connaissance.

 

5. Quels sont les coûts mensuels de la maison ?

Une installation défaillante du côté des sanitaires, une plomberie vieillissante ou une mauvaise isolation thermique peuvent fortement influencer vos factures mensuelles. Informez-vous sur les montants de mazout, électricité ou gaz payés par l’ancien habitant des lieux. Pourquoi ne pas demander de pouvoir jeter un coup d’œil aux dernières factures ?

 

6. Quels sont les vices de la maison ?

Une réponse honnête ou non de la part du vendeur vous permettra de connaître ses intentions. S’il vous donne quelques vices de la maison, vous pouvez vous sentir plus rassuré de son honnêteté et cela vous permettra également de négocier le prix plus tard.

 

7. Quel est le prix des biens comparables dans le voisinage ?

Cette information vous donnera une meilleure vue de la valeur du bien pour lequel vous avez un coup de cœur qui vous empêche momentanément de réfléchir de manière pragmatique. Cette analyse du marché pourra vous aider lors de la négociation du prix du bien.

 

8. Combien y a-t-il de maisons à vendre dans le voisinage ?

Un voisinage dans lequel il y a beaucoup de biens en vente pourra vous permettre facilement de situer le prix de l’immeuble par rapport à ses voisins mais soulève également la question du pourquoi? Renseignez vous sur les prochains aménagements ou implantations de la zone ? L'arrivée prochaine d’un zoning industriel ? D’un centre commercial ? D’un haut building ? D’une décharge ? D’un axe routier important ? Ou simplement le vieillissement naturel d’une population arrivée sur les lieux plus ou moins en même temps. Les raisons peuvent être multiples, n’hésitez pas à poser des questions au vendeur mais également à l’administration communale.

 

9. Quels sont les « vices cachés » du voisinage ?

Essayez de discuter avec quelques voisins. Vous pourrez ainsi récolter quelques informations au sujet du vendeur, de l’organisation de la vie du quartier et de son histoire : inondations et autres catastrophes naturelles, nuisances sonores, qualité du sol, qualité des transports en communs, du ramassage des déchets, …

 

10. Quelles sont les liaisons avec les transports en communs ?

En fonction de votre mode de vie et celui de vos enfants ou futurs enfants, la question peut être opportune. Dans certains villages  ou quartiers plus reculés la mobilité peut vite devenir un véritable défi à vivre au quotidien.