S'y prendre à l'avance - 6 mois avant le déménagement

  1. Prévenez le propriétaire, par lettre recommandée, de votre départ. Convenez d’une date de sortie.
    La plupart des contrats de location imposent un délai de préavis de 6 mois avant la fin du bail. Cela veut souvent dire qu’il faut prévenir le bailleur avant même de savoir où vous allez emménager...
    Si vous décidez de partir avant l’expiration du délai de préavis, vous pouvez éventuellement proposer un arrangement à l’amiable. Le propriétaire ne sera pas forcément contre un départ anticipé, surtout si la location s’est bien passée et si vous lui trouvez, par exemple, un locataire pour assurer la continuité de la location.
     
  2. Il est toujours utile de relire le contrat de bail. Celui-ci précisera les modalités et délais de préavis pour la fin du bail. Il mentionnera probablement les entretiens obligatoires à faire avant l’état des lieux de sortie (chaudière, chauffe-eau, etc.).
     
  3. Convenez d’ores et déjà des modalités de visite de votre logement par les candidats à la location. Le bailleur ne peut pas exiger que vous soyez disponible toute la journée, sans préciser d’heures fixes.
     
  4. Si votre contrat de bail le mentionne, placez les pancartes de mise en location de votre bien à la fenêtre ou dans le jardin, ou mettez votre bien en location sur Immovlan.be.
     
  5. Renseignez-vous sur les prix et disponibilités des déménageurs professionnels locaux. Dès que vous connaissez l’endroit où vous allez emménager, demandez-leur un devis et une estimation des délais de réservation. Une visite des lieux à déménager est obligatoire avant tout devis, pour éviter les malentendus le jour du déménagement. Exigez une visite si nécessaire.
    Le prix dépendra de la difficulté à accéder au bien, de la quantité de biens à déménager et de la distance entre les deux logements. Assurez-vous que le nombre de mètres cubes, ainsi que les distances à parcourir ont bien été estimés.
    Réservez entre trois et six mois à l’avance, en fonction de la période de l’année (l’été est le plus prisé pour les déménagements, les délais d’attente en sont plus longs).
     
  6. Contractez une assurance déménagement. Votre assurance habitation couvrira vos meubles le temps du déménagement, mais seulement pour quelques rares cas de figure (comme l’incendie du camion, ou des dégâts des eaux si le camion est pris dans une inondation). En aucun cas elle ne couvrira les dommages causés par le transport des déménageurs ou par un accident de circulation. Quant à la compagnie de déménagement, elle n’assurera que le camion de déménagement, pas son contenu.
    Pour une couverture plus complète, vous pouvez contracter une assurance déménagement. Elle couvrira les dégâts personnels, les imprévus, les éventuelles blessures des déménageurs ou les dégâts occasionnés au camion par les non-professionnels présents sur place.
     
  7. Quand vous choisissez la date du déménagement, faites attention à ne pas tomber pendant les examens de vos enfants ou pendant une période très chargée au travail.
    Vérifiez aussi si le quartier n’est pas bloqué ce jour-là à cause d’un marché hebdomadaire, d’une foire, d’une fermeture du quartier pour travaux… Choisissez un vendredi ou un lundi, pour profiter du week-end !
     
  8. Si vous avez des enfants, inscrivez-les dans leur nouvelle école.