Actualité – Comment la thermographie peut révéler des erreurs de votre entrepreneur

09-05-17 – Immovlan.be

Même si le vocable thermographie fait aujourd’hui florès dans le secteur du bâtiment, le risque est toutefois très élevé que vous n’en ayez jamais entendu parler. Il s’agit d’une technologie venue d’autres secteurs, mais quelle est sa valeur ajoutée si vous allez construire ou rénover ? 

 

Découvrez les points névralgiques 

Un examen thermographique visualise les zones froides et chaudes à l’extérieur de votre habitation au moyen d’images infrarouges. Les zones froides se colorent en bleu tandis que les chaudes apparaissent en jaune à rouge. Un expert thermographe peut détecter les points faibles de votre isolation grâce à cette inspection de façon à pouvoir se mettre à l’œuvre ou en parler à votre maître d’ouvrage.
 

Les avantages de la thermographie 

Grâce à l’analyse, vous obtenez un aperçu très clair du niveau d’isolation de votre logement. Vous savez donc exactement combien de travaux il vous reste à faire et vous pouvez fixer vos priorités avant de vous mettre à rénover. Pour une construction neuve, il est aussi bien avisé de demander à votre entrepreneur d’effectuer une étude thermographique. Vous remarquerez ainsi immédiatement si votre entrepreneur a bien isolé votre habitation ou non.
 
Un avantage additionnel d’un examen thermographique est qu’il permet aussi de déceler les problèmes d’humidité, ce qui peut prévenir bien des désagréments. Comme vous le notez, cela présente bien des avantages tant lors de la construction que pour des transformations. 
 

Comment ça marche ? 

L’expert thermographe fait des photos de votre habitation à l’aide d’une caméra infrarouge. Des photos ordinaires viennent les compléter. 
 
Après l’analyse, vous pouvez vous attendre à un rapport de l’expert. Celui-ci contient : 
 
  • Les coordonnées du propriétaire
  • Une description du bâtiment
  • Un aperçu des images thermographiques et des photos ordinaires
  • Les points névralgiques constatés et les solutions possibles 
 
 Ce document vous donne déjà une bonne base pour vous attaquer aux points sensibles. 
 

Et le prix ? 

Il varie en fonction de l’expert et des dimensions de votre logement. Selon la superficie, comptez en moyenne sur 500 €. Ce n’est pas rien, mais vous recevrez un document qui vous permet de vous mettre au travail efficacement. En isolant mieux votre habitation, vous pouvez d’ailleurs récupérer rapidement ce montant. 
 

Choisissez le bon expert

Le métier d’expert thermographe n’est pas protégé, donc faites attention à qui vous choisissez. Un certificat ITC (Infrared Training Center) constitue en général une garantie de qualité. Ne manquez pas de réclamer des références avant de faire appel à un expert. 
 
Nombre de communes octroient en outre des subsides, donc vérifiez bien si vous entrez en ligne de compte pour ceux-ci et ne les perdez pas de vue. Vous cherchez par ailleurs une affectation utile pour vos éco-chèques ? Alors n’hésitez pas ! 
 

par Kevin Stickens

 


Retour aux nouvelles