Actualité – Voici pourquoi la moitié des plus de 50 ans ont des projets de rénovation

09-03-17 – Immovlan.be

Les résultats d’une vaste enquête menée par SeniorenNet sont pour le moins remarquables. Il en ressort en effet que 50 % des plus de 50 ans interrogés ont des projets de rénovation. Un chiffre élevé donc, mais d’où vient-il ?

 
 
Il se trouve que les séniors restent toujours plus longtemps à la maison et cherchent des solutions pour améliorer leur confort chez eux. L’âge d’or veut donc rénover, et ils sont nombreux ! Il ressort des statistiques que le nombre des séniors s’accroît depuis 50 ans déjà. Ce vieillissement se poursuivra encore pendant les prochaines décennies. De belles opportunités se présentent donc pour le secteur du bâtiment.
 
Etant donné que cette tranche de la population veut être et rester autonome, nous pouvons distinguer deux tendances. Les plus de 50 investissent dans le living et la cuisine pour augmenter leur qualité de vie, tandis que la priorité des plus de 60 porte sur la salle de bains. C’est ainsi que les séniors qui n’ont plus la même mobilité trouvent des appuis pour se sécuriser et se mouvoir dans leur salle de bain. Cela peut aller du placement d’une barre d’appui qui aide les séniors à rentrer dans la baignoire et à en sortir, au remplacement de la baignoire par une douche italienne avec une chaise de douche. Ainsi les séniors n’ont plus besoin de s’adapter à leur salle de bain, mais la salle de bain est adaptée aux besoins des séniors.
 
Le budget des quinquagénaires et des sexagénaires varie énormément et est relativement élevé dans bien des cas. En voici une explication logique : ce groupe travaille encore, contracte facilement un emprunt et reste encore très actif et dynamique. Une fois atteint l’âge de la retraite, on note que le budget prévu pour les transformations diminue. 
 
Les séniors ont un peu plus de temps libre, donc ils réfléchissent un peu plus longtemps et ont tendance à comparer plus. Ils  cherchent les subsides et s’intéressent à la déductibilité fiscale. Ils prennent aussi le temps de faire leurs recherches et de comparer les produits offerts. Pour eux, la qualité importe en premier lieu. L’argent et les promotions viennent en deuxième lieu. Ils visitent plusieurs magasins et foires pour y prendre conseil. Mais le plus frappant, c’est qu’ils cherchent aujourd’hui avant tout leurs renseignements sur internet !
Avec l’avènement des appareils et réseaux sans fil, il est aisé de nos jours d’intégrer dans les logements les technologies intelligentes qui assistent les séniors dans leur désir d’habiter chez eux. Les entreprises qui parviennent à faire passer ce message avec succès peuvent se créer un fameux marché.


Texte : Kevin Stickens

 


Retour aux nouvelles