Actualité – Achat immobilier: L'apport de fonds propres, une condition obligatoire?

13-03-14 – Immovlan.be

En 2013, les banques ont demandé en moyenne 85.000 euros de fonds propres aux jeunes ménages désireux d’acheter leur premier bien.

(source: Immotheker)

Emprunt immobilier : les fonds propres sur Immovlan.be

Il s'agit d'une augmentation de 24 % sur seulement deux ans, alors que les prix de l’immobilier n’ont augmenté que de 6 %.

Dans ce contexte, de plus en plus de parents se sentent obligés de venir en aide à leurs enfants lorsque ces derniers souhaitent devenir propriétaires.


Quelles sont les tendances actuelles ?

- Les montants:

Les banques prêtent au maximum le prix d’achat de la maison et ne couvrent plus les frais de notaire, qui correspondent à 15 %.

Les emprunteurs doivent prouver au banquier qu’ils sont de bons épargnants et qu'ils sont capables de mettre de plus en plus de fonds propres sur la table.

Par exemple, pour le prix d’un bien de 261.000 euros hors frais (280.000 frais inclus), les particuliers doivent mettre 85.000 euros en moyenne de leur poche (30 % du prix du bien ).

Il est bien entendu encore possible d’emprunter à 100 % de la totalité de la somme du bien hypothécaire mais cela devient plus rare.
 

- La durée:

La durée de ces crédits est réduite.

La durée moyenne actuelle est de 23 ans alors qu’on était encore à 25-26 ans il y a 3 ou 4 ans de cela. Les banques ne prêtent presque plus à 30 ans.

 

Comment expliquer ces tendances ?

Les taux de la Banque Centrale Européenne sont extrêmement bas, ce qui n'encourage pas les banques à octroyer des crédits hypothécaires parce qu'elles ont  aujourd’hui d’autres moyens de se financer ou de placer leur argent, par exemple en achetant des obligations d’état, très rentables pour elles.

Les parents, quant à eux, préfèrent de plus en plus donner de l’argent pour investir dans l’immobilier de leurs enfants plutôt que de laisser traîner une somme sur un compte épargne qui ne leur rapporte pas grand-chose.
 

Et pour 2014?

Il y a peu de chances de voir les banques modifier leur comportement en 2014.

 

 

Découvrez le chat de Xavier Counasse sur lesoir.be

Découvrez l'article de trends.be

 

 

 

écrit par celine dubois



Retour aux nouvelles